Accueil du site de l'association

Bienvenue sur le site de l'Association de
la Haute Vallée de l'Aube Champenoise

Communes de Dinteville, Juvancourt, Laferté-sur-Aube, Lanty-sur-Aube, Silvarouvres, Villars-en-Azois et Ville-sous-La Ferté.



Découvrir l'association













Tous droits réservés

> Accueil > Histoire du Champagne dans la vallée

La Haute Vallée de l'Aube Champenoise a une longue histoire avec le Champagne. 
   
La Haute Vallée de l'Aube Champenoise, qui a toujours appartenu à la Champagne historique, exportait jusqu'au début de XXème siècle une partie de ses productions pour les "maisons de Champagne", soit directement (Champagne Mercier par exemple), soit par l'intermédiaire de courtiers de différentes maisons marnaises de Champagne.
De plus, les archives du Château de Dinteville apportent la preuve que du Champagne était produit et élaboré dans la vallée au XIXème siècle et jusqu'au début du XXème siècle.

Exclue de la délimitation par la loi de 1927, la Haute vallée de l'Aube champenoise a traversé le XXème siècle sans perdre ses traditions ni son savoir faire. En effet, la vallée dispose de quelques vignes sur ses coteaux, qui produisent du vin tranquille. 
Par ailleurs, entre 10% et 15% de ses habitants travaillent dans des exploitations de Champagne proches, soit dans les vignes, en production, soit dans les caves, en élaboration. 

Même s'il est trop tôt pour affirmer quoi que ce soit, il semble que les experts de l'INAO pourraient proposer une (ré-) intégration de la Haute Vallée de l'Aube Champenoise dans l'aire géographique (au moins en zone d'élaboration). 
C'est bien le signe de reconnaissance du respect de l'ensemble des critères pour obtenir l'intégration dans l'aire géographique. 
Les différentes études menées récemment montrent en effet que :

 - d'une part, chaque commune de la Haute Vallée de l'Aube Champenoise satisfait à l'ensemble des critères d'intégration en zone d'élaboration. L'association demande donc l'intégration de toutes les communes dans l'aire géographique,
 - d'autre part, les coteaux de la vallée présentent toutes les qualités requises, en respectant les critères de la Côte des Bar, exactement au même titre que Cunfin, pour produire un bon raisin pour le Champagne.
La surface potentielle très favorable pour la production de Champagne permettra à terme des développements cohérents et homogènes. L'association demande donc l'intégration des communes dans la zone de production.

Ce site est optimisé pour un écran en 1024 x 768. Il est accessible avec les principaux navigateurs.